Des mains en or à la Bricole

© Firas Abdullah

Alertés par Marie Fourcade, une brodeuse d’art qui fait partie des structures partenaires des Cinq Toits et qui nous a annoncé avoir déniché un talent chez les utilisateurs de la Bricole, nous sommes allés à la rencontre d’Alexander. Hébergé dans un autre centre d’Aurore, il vient plusieurs fois par semaine à la caserne pour profiter des ateliers. Un parcours de vie atypique pour ce Polonais d’une quarantaine d’années que l’on vous présente au travers d’une série de photographies commentées.

© Michaël Gozlan

« Je n’ai jamais connu quelqu’un capable de faire un travail d’une telle précision ! Il a de l’or dans les mains ! », nous affirme Marie Fourcade, en nous montrant un manche de crochet pour broderie fait main, un objet qu’elle utilise chaque jour dans le cadre de son travail. Et elle sait de quoi elle parle : en 25 ans de carrière dans des ateliers de broderie d’art qui fournissent les maisons de haute couture comme Dior et Chanel, elle a eu l’occasion d’utiliser une multitude de ces objets. Mais à qui ces louanges pouvaient elles bien être destinées ? À un certain Alexander, un des utilisateurs assidus de la Bricole qui manie à la perfection le tour à bois. Mais pas seulement.

Exemple d’utilisation du crochet en broderie | © Michaël Gozlan

Arrivé en France il y a maintenant 12 ans, Alexander ne maîtrise les langues de Molière et de Shakespeare qu’avec modération. Un constat qui s’inscrit dans la continuité de sa personnalité très discrète. Il est pourtant un utilisateur assidu des ateliers de la Bricole, qu’il rejoint depuis le centre d’hébergement Aurore de l’Olivier à Boulogne-Billancourt. Gilles Masson, le chef d’atelier de la Bricole qui communique avec lui grâce à un traducteur instantané en polonais sur son smartphone nous raconte : « C’est un vrai pilier de la Bricole ! Il vient presque tous les jours et repart à chaque fois en dernier ». Lui aussi est admiratif devant la finesse du travail d’Alexander au tour à bois, mais nous précise qu’il est également très agile avec les autres disciplines proposées par le lieu : menuiserie, mécanique, électronique, et même couture. Il a même un penchant pour les expérimentations : « La dernière fois, il a fait une expérience en modifiant un micro-ondes pour le passer en 2 000 volts et il a réalisé une véritable œuvre d’art (voir photo ci-dessous) sur une planche en utilisant un bout de bois, de l’eau, du bicarbonate de soude et deux pinces conductrices. C’était très impressionnant ! Il avait trouvé la manipulation sur YouTube et il voulait tout simplement essayer pour s’amuser. »

Une expérience à ne pas reproduire chez vous ! | © Michaël Gozlan

Pourtant, le parcours d’Alexander n’a pas été de tout repos. Suite à un grave accident de chantier en France, il passe 2 mois à l’hôpital dans une situation critique. Quand il rentre à son domicile, son propriétaire l’a expulsé et, désormais en situation de handicap, il se retrouve à la rue. Il n’est, en effet, plus en capacité de reprendre son emploi précédent et il finit par rejoindre le centre de stabilisation de l’Olivier de l’association Aurore. Sa travailleuse sociale et les autres personnes hébergées sur le site découvrent rapidement sa passion pour le bricolage, Alexander ayant transformé sa chambre en véritable atelier. Quand ils ont eu vent de l’existence de la Bricole, ils l’ont immédiatement dirigé vers les Cinq Toits.

En action avec le tour à bois | © Michaël Gozlan

Son handicap l’empêchant définitivement de reprendre un travail dans sa branche d’origine, il complète ses revenus en vendant, entre autres, ses manches de crochet au travers du réseau professionnel de Marie Fourcade. Chaque pièce se négocie entre 15 et 30 euros, pour moins d’une demi-heure d’effort, ce qui constitue un temps record pour un travail d’une telle qualité. Encore une preuve, s’il en est, de son excellente capacité de résilience, malgré sa situation délicate. En témoigne également son prochain projet : la construction de son propre tour à bois entièrement fait avec des matériaux de récupération de la Bricole. De quoi pouvoir poursuivre sa passion directement depuis sa chambre !

Michaël Gozlan
Responsable communication aux Cinq Toits

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.