Les Cinq Toits ont ouvert un nouvel espace de 130m² dédié à l’apprentissage manuel collectif : La Bricole. Ouvert à tou.te.s, ce lieu a pour ambition de générer du lien social par la pratique d’activités artisanales, en favorisant le réemploi et la transmission des connaissances et des savoir-faire : bricolage accompagné, travail du bois, métal, textile, réparation de petit électroménager. Dons d’outils et de matériaux bienvenus !

La Bricole est un futur lieu ressource dans le quartier pour la découverte et la formation à l’artisanat dans une démarche d’économie circulaire, cherchant à mettre en œuvre autant que possible une production plus durable et permettant également l’insertion de personnes en situation de grande précarité, employées via le Dispositif Premières Heures.

Les activités

  • Initiation et formation à certaines techniques et à la fabrication artisanale sous forme d’ateliers ponctuels ou de cours réguliers. Ces temps sont encadrés par des référent.e.s techniques de l’association Aurore ou des structures partenaires ayant leur local sur le site.
  • Pratique encadrée : des créneaux consacrés à une pratique libre pour se former, réparer ses objets ou réaliser son projet de manière autonome.
  • Événements en lien avec la programmation générale des Cinq Toits (journées thématiques avec repas partagés, ateliers participatifs, conférences et projections).

Les ateliers partagés sont construits avec la contribution de plusieurs partenaires :

  • L’association d’architectes A+1, maîtres d’œuvre du projet 
  • Le bureau d’étude technique LM Ingénierie
  • un charpentier traditionnel, Le charpentier volant 
  • Gautier Jeannerod, menuisier
  • un choleur (construire en chanvre)

Le réemploi est au cœur de cette construction. La Bricole a été conçue comme un laboratoire d’expérimentation des matériaux réutilisés, réemployés ou recyclés. De très anciennes poutres en chêne composent la charpente, du parquet, des menuiseries, du granit, des planches ont été récupérés sur des chantiers. Du chanvre isole les ateliers, recyclé d’un premier usage aux Grands Voisins. Ce réemploi est soutenu par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), sous le motif de l’apport scientifique de la revalorisation de matériaux bio-sourcés. 

Le chantier est devenu un temps d’apprentissage, de formation et de transmission pour des demandeurs d’asiles, résidents de l’Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile (HUDA) qui se trouve aux Cinq Toits. Apprendre en faisant est la meilleure école. Nous avons vu dans ce chantier une opportunité unique de transmettre un savoir-faire professionnel et expliquer auprès du grand public cette démarche intégrale.

La compagnie Dassyne, installée aux Cinq Toits, a également proposé des cours de français ludiques pour les résidents étrangers participant aux travaux, autour de la thématique du chantier.