© Damien Cernak

La multitude d’activités et de publics aux Cinq Toits en fait un terrain propice à l’accès à la formation professionnelle et à l’emploi des personnes réfugiées hébergées. Ainsi, des  dispositifs d’insertion professionnelle ont été mis en place.

La Conciergerie Solidaire, service de l’association Aurore qui était installé aux Grands Voisins avant la fermeture, a désormais ses bureaux aux Cinq Toits. Elle utilise le dispositif premières heures (DPH) de la Mairie de Paris. Ce dispositif permet de reprendre progressivement un travail, les salariés bénéficient d’un accompagnement socio-professionnel global (ouverture de droits, aide au logement, accès au soin et à l’insertion professionnelle) et technique pendant une durée maximale de 1 an,  à raison de 3 à 16 heures hebdomadaires maximum. Pour les personnes hébergées au Centre Provisoire d’Hébergement (CPH) et au Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU), le DPH peut être un tremplin car elles n’ont que très peu accès à l’emploi. Il favorise la découverte et l’intégration des codes du travail dans le pays d’accueil (processus de recrutement, fiches de paye…), et permet aussi la socialisation par le travail et plus largement l’insertion en France pour les personnes qui n’y ont jamais travaillé. Des partenariats sont noués avec des associations pour l’apprentissage du français.

L’équipe DPH des Cinq Toits est pluridisciplinaire, composée de salariés en insertion dont une partie vit dans les centres d’hébergement du site, et des salariés des associations Aurore et Le RECHO.

La Conciergerie Solidaire guide et forme près de 45 salariés en DPH par an, dont une petite quinzaine sont résidents des centres d’hébergement des Cinq Toits, sur plusieurs missions :

  • Végétalisation, entretien et services sur site

La Conciergerie assure l’entretien des espaces extérieurs, effectue des missions de bricolage, assure la végétalisation et l’entretien de l’entrée du site boulevard Exelmans et mène des projets d’agriculture urbaine (compost, poulailler,etc.). 

  • Services pour les structures partenaires du site

Elle collabore avec certaines structures partenaires des Cinq Toits, notamment La Table du RECHO, restaurant d’insertion où les salariés travaillent en salle et en cuisine. 

  • Services pour ses partenaires

La Conciergerie développe en parallèle des partenariats innovants permettant la réalisation de prestations hors site. Par exemple, un partenariat avec la SNCF a été mis en place en octobre 2017 afin d’effectuer des prestations en gare de Lyon et de Bercy (nettoyage des passerelles, gestions des espaces verts).

  • Gestion des déchets 

La Conciergerie prend également en charge la gestion des déchets du site, l’inscrivant dans un objectif global d’éco-responsabilité. Les équipes s’assurent que le tri est respecté et sensibilisent les résidents des centres d’hébergement le cas échéant. Elles coordonnent le compostage des biodéchets des usagers du site et le recyclage des mégots de cigarettes entre autres.


En chiffres :

En 2019, 55 personnes ont travaillé à la Conciergerie Solidaire, des hommes et des femmes de 43 ans en moyenne.
18 d’entre elles ont travaillé dans le cadre du DPH aux Cinq Toits, tous des hommes de 28 ans en moyenne, et de 6 nationalités différentes : 15 personnes du Centre Provisoire d’Hébergement (CPH) et 3 personnes du Centre d’Hébergement d’Urgence) CHU. 

En permanence, l’équipe encadrante des Cinq Toits accompagne 12 ou 13 personnes.